à la Une

Reconnaître la Vérité entre les mensonges.

Perdre connaissance de ce monde et reprendre connaissance dans la Jérusalem Nouvelle.

Publicités

Pour plusieurs Enfants de Dieu il est important de reconnaître le vrai du faux, d’une bonne ou d’une mauvaise interprétation des Textes Sacrés. Savoir faire la différence entre les enseignements des hommes ou l’Enseignement de la Parole de Dieu. Ce blogue a été fait pour vous donner des exemples sur des paroles d’hommes qui salissent votre esprit et l’induit en erreur. Mais il y a beaucoup plus que cela a découvrir. Pour vous donner la chance de pouvoir penser par vous même il serait préférable que vous ne lisiez que deux livres… Le premier est celui qui ouvre les six premiers sceaux qui scellent la Bible, c’est-à-dire le livre de l’auteur, Zorobabel. Il s’intitule ; Le Signe du Fils de l’homme, vous pouvez le trouver ici :

Le Signe attendu : Le Signe du Fils de l’homme.

Zorobabel 1

Seulement après avoir prit connaissance de ce que Zorobabel dit dans ses textes, vous serez en mesure de pouvoir interpréter les Écritures de la Bible, enfin les Paroles de Dieu ne seront plus un mystère pour vous. Dès lors vous pourrez portez du fruit et partager la Bonne nouvelle de son Retour dans les toutes les Nations pour réveiller les Élus. Afin qu’ils prennent part comme vous et moi au Nouveau Monde.

 

Vous n’avez pas encore entendu le cri de l’Ange? Vous êtes en eau trouble!

Et cela fait partie du Jugement.

Vidéo texte du cri de l’Ange

Voici 3 adresses à graver En Esprit.

Considérez ses adresses comme la porte d’entrée…

Les ignorer c’est tout simplement vous condamner!

http://leciel.free.fr

http://baty.online/

http://zorobabel.fr

Et voici que la deuxième trompette sonne…

L’Éternel fait entendre sa voix devant son armée;

 Car son camp est immense,

Et l’exécuteur de sa parole est puissant ;

Car le jour de l’Éternel est grand, il est terrible :

Qui pourra le soutenir ? (Joël 2,11)

C’est le jour de la colère !

Frères et sœurs,

Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient, mais il use de patience envers vous ne voulant pas qu’aucun ne périsse, mais que tous arrivent à la repentance. (2 Pierre 3,9)

Le Seigneur est patient, en effet, mais vous devez comprendre que nous sommes au temps de la fin et que c’est au prix de sa colère, qui se révélera dans le feu que notre délivrance viendra.

Parvenir à la connaissance de la vérité est simple, il vous suffit de reconnaître que Dieu est Esprit et qu’il agit en vous comme en toutes choses.

Si l’enseignement est obligatoire dès le plus jeune âge, c’est pour vous faire croire au mensonge, car à force de  répéter continuellement les mêmes choses à un enfant, il finit par y croire et à prendre  la vérité pour le mensonge et le mensonge pour la vérité.

Un enfant croit à tout ce qu’on lui dit, il est comme une éponge, il absorbe tout ; montrez-lui un tour de magie et il sera émerveillé, car il croira à ce qu’il voit, pourtant il s’agira bien là d’une illusion.

C’est ainsi frères et sœurs que les faux prophètes agissent avec vous : pour vous éblouir, ils vous montrent des tours de magie de manière à ce que vous croyiez à ce que vous voyez pour que jamais vous ne les remettiez en cause !

C’est donc en vous que s’opèrent les grands prodiges qui font de vous des hommes et des femmes endormis au pied de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Toutes vos douleurs et vos souffrances viennent de la valeur que vous attribuez à des choses qui ne durent pas…

Les faux prophètes ont remplacé le Créateur, or ; c’est en se basant sur leurs théories scientifiques ou d’autres fumisteries dont ils vous martèlent sans cesse la tête, que vous utilisez votre intelligence.

Tout ça, pour acquérir des connaissances qui ne vous sauveront pas plus qu’elles ne sauveront le monde !

Au contraire, ces connaissances font de vous des adorateurs de la Bête (la bêtise), celles dont vous devriez vous débarrasser pour recouvrer la vue juste des choses, car plus vous apprenez du monde, plus vous vous éloignez du Royaume de Dieu : tout le monde sur cette terre est atteint de cette maladie mortelle qu’est le savoir.

Comprenez frères et sœurs que c’est dans un esprit vide, balayé du mensonge, que Dieu se manifeste et se révèle à chacun ; aucun savoir mondain ne vous enseigne cela, parce que l’objectif des savoirs mondains est d’éliminer Dieu de votre existence, de l’effacer, et, pour cela, ils utilisent les armes de la passion, de la peur, de l’envie et pire encore ! De l’amour… amour de tout, sauf de Dieu !

Lorsque des hommes naissent d’en haut, ils sont comme ces petits enfants qui n’ont pas été encore éduqués, ils sont vierges de tout enseignement du monde et prêts à recevoir l’enseignement de Dieu qui est Esprit, on dit alors qu’ils ont l’Esprit Saint.

Ils ont arrêté de croire ce que le monde leur a enseigné et compris qu’une illusion leur brouillait la vue.

Ces hommes et ces femmes sont marqués sur le front du sceau du Dieu vivant, marqués par la connaissance de Dieu !

Ils ont alors la vue juste des choses.

Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. (Matthieu 11 : 25)

Ce que vous voyez n’est pas réel. Tant que vous ne comprendrez pas que c’est la parole de Dieu qui vous fait vivre, vous êtes morts ; ceux qui comprennent deviennent quant à eux des vivants parmi les morts !

Voici un extrait du Signe du Fils de l’homme qui peut-être vous fera comprendre à quel point vous êtes empoisonné, au point de ne pas reconnaître la parole sous son nouveau nom lorsqu’elle se présente à vous.

Voulez-vous redevenir saint d’esprit ? Il faut pour cela que vous décidiez de vous soigner. Mais comment prendrez-vous une telle décision si vous n’acceptez pas le diagnostic du Docteur ? Comprenez-vous pourquoi la foi, c’est-à-dire la confiance en Sa parole, joue un si grand rôle dans votre guérison ?

Un seul est votre Docteur : le Christ.

En spécialiste honnête et compétent, il vous fournit toutes les informations pouvant vous éclairer, mais vous, c’est de la complaisance que vous attendez de sa part, non de la probité. Quand vous le priez de vous dire la Vérité, quand vous lui demandez de répondre aux questions que vous pose l’absurdité de la vie, vous apportez la preuve de votre impureté d’esprit, puisqu’il vous a depuis longtemps fourni toutes les réponses et toutes les analyses possibles et imaginables.

Car rien ne manque au dossier que Dieu vous tend inlassablement. Tout est consigné dans cet épais volume auquel vous préférez faire dire n’importe quoi pourvu qu’il ne s’agisse pas de la Vérité (c’est pourquoi il est dit « scellé »). Vous ne voulez pas entendre parler de votre mal ni du traitement qui peut le guérir. Alors, vous priez encore et encore le bon Docteur de vous donner enfin les bonnes réponses ! Certains allant même jusqu’à dire que Dieu est mort ou qu’il n’existe pas, parce qu’ils n’entendent pas ce qu’ils veulent entendre ! Voulez-vous qu’il vous mente et se désintéresse de votre sort ?

« Oui ! Qu’il nous oublie ! Qu’il cesse de s’occuper de notre salut : nous ne lui avons pas demandé de mourir pour nous ! » Clament les plus ingrats de vos contemporains. Mais vous, contrairement à eux, n’avez-vous pas demandé Son aide ? N’avez-vous pas invoqué le Nom du Seigneur ? Certes, le verdict du Médecin n’est pas celui que vous auriez souhaité entendre, mais la Réalité étant ce qu’elle est, il vous faut maintenant trouver le courage d’absorber la seule potion capable de vous sauver, aussi amère soit-elle…

(Citation du Signe du Fils de l’homme par Zorobabel, pages 84-85)

Vous, les appelés qui devez devenir des élus, êtes-vous certains d’avoir compris ce que Jésus vous a enseigné ?

Êtes-vous vraiment à la recherche du Fils de l’Homme ?

Êtes-vous prêts à tenir debout devant lui ?

Êtes-vous prêts à entendre ce qu’il a à vous dire ?

Croyez-vous encore à sa promesse, ou bien le temps vous paraît-il long, trop long peut-être à votre goût ?

Ne vous avait-il pas commandé de tenir bon jusqu’à la fin ?

Le Seigneur vous attend. Tant que se lèvera le soleil vous aurez toujours une chance de revenir vers lui. Ne l’irritez pas plus de peur qu’il ne referme la Porte du Royaume des cieux et que vous vous réveilliez trop tard !

Frères et sœurs,

Les anges ont pour mission de séparer le blé de l’ivraie et leur travail a commencé.

Vous savez que c’est animé par la foi en Dieu que les prophètes ont parlé, et que c’est animé par la foi en ce que dit le Fils de l’homme que les appelés deviennent des élus, car ce que dit le Fils de l’ homme vient de Dieu.

Il en va de même pour les anges !

Dieu est seul, il est un seul esprit, et quel que soit le rôle que vous avez à jouer dans son dessein, lorsque vous lui soumettez vos vies, c’est par sa Parole que vous vous laissez conduire.

Quand un appelé comprend cela, il comprend aussi que c’est l’Esprit de Dieu qui le dirige et non plus ses passions qui sont, elles, dirigées par l’illusion que le monde peut lui offrir !

Par conséquent un enfant de Dieu peut cacher un ange, et un ange, un autre ange, mais ce ne sont que des rôles que l’Esprit leur attribue pour accomplir son dessein.

Afin de vous faire comprendre que vous devez revenir à la réalité pour vous unir à lui, Dieu secoue le monde, pourtant, malgré les avertissements, il semble que vous n’entendiez toujours pas la voix de votre père.

C’est donc par le son de la deuxième trompette que Dieu va à nouveau secouer le monde !

Si des prophéties sont consignées dans la Bible, il fallait bien qu’à un moment ou à un autre elles s’accomplissent, qu’elles deviennent visibles dans le ciel et à vos yeux, afin que vous reveniez de votre erreur. Mais le réaliserez-vous à temps ?

Vous faites le bien selon le monde en accordant votre temps à des futilités, vous faites ce que vous pensez être bien pour vous et pour les autres,  pour vous donner bonne conscience, mais ce n’est pas en multipliant les actions bonnes ou mauvaises et toujours selon ce que vous enseigne le monde que vous serez sauvés ou non !

Car l’unique but de cette machinerie est de vous inciter à vous soumettre au mensonge.

Le mensonge s’est installé à la place de Dieu dans votre esprit et vous en êtes le prisonnier ; tant que vous ne reprenez pas connaissance de la vérité ; vous êtes victime d’un double esprit !

On parle d’esprit double car Dieu est seul, il n’a donc pas créé d’autres êtres que lui.

L’esprit double est l’esprit du monde qui fait vivre la chair, il vient faire de l’ombre à l’Esprit de Dieu EN VOUS, qui est l’esprit de vérité, et ce n’est que  lorsque vous comprenez la vérité que vous voyez clair, car quand  l’esprit d’erreur disparaît, il laisse la place à l’Esprit de Dieu, celui qui vous fait vivre.

Comprenez que vous êtes esprit et vous serez de retour dans la maison de votre père.

Il n’y a qu’une seule place en vous,

soit pour la vérité, soit pour le mensonge,

soit pour Dieu (esprit de vérité) soit pour le Diable (esprit d’erreur)

soit pour la vie, soit pour la mort !

Il n’y a pas d’autre alternative !

Les deux cornes de la Bête qui monte de la terre, la science et l’enseignement, transmettent le mensonge de génération en génération imposant leurs théories destructrices, et le monde est sans cesse soumis au doute.

Vous avez été trompés par leur bêtise qui fait de vous des résistants qui s’opposent à la bonne nouvelle.

Des opposants à Dieu et à l’information qui doit normalement vous sortir de l’illusion du monde.

Ils manipulent vos esprits pour être certains que vous soyez apte à vous diriger seul sur le chemin de « vos destinées merveilleuses ».

Vous mettez tout votre cœur à l’ouvrage, vous donnant l’illusion que c’est votre choix.

Ils ne ménagent par leurs efforts pour vous emmener sur les spacieux chemins de la perdition, car cette tromperie est aujourd’hui universelle : tout le monde accepte l’image de la Bête comme étant la seule réalité possible, celle de leur bêtise !

Cessez de les croire, ils n’ont de pouvoir que celui d’arriver à vous convaincre, mais la colère de Dieu se révèle contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. (Romains 1, 18-19)

Frères et sœurs,

La Parole est vérité.

L’Éternel vous a envoyé tous ses serviteurs, les prophètes ; il les a envoyés dès le matin, mais vous ne les avez pas écoutés.

Ils ont dit : Revenez chacun de votre mauvaise voie et de la méchanceté de vos actions, et vous resterez dans le pays que j’ai donné à vous et à vos pères, d’éternité en éternité ; n’allez pas après d’autres dieux, pour les servir et vous prosterner devant eux ; ne m’irritez pas par l’ouvrage de vos mains, et je ne vous ferai aucun mal. (Jérémie 25, 4-11)

Jésus est descendu dans le monde pour vous révéler la vérité sur votre condition.

Si vous l’aviez cru, vous auriez aussi cru que le Fils de l’Homme allait revenir à la fin du monde pour prendre avec lui ses élus, les bons sarments qui obéissent totalement à Dieu

Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses ET VOUS RAPPELLERA TOUT CE QUE JE VOUS AI DIT.

(Jean 14,26)

C’est votre toute dernière chance de vous sauver car la Parole qui descend du Ciel, y descend pour la dernière fois dans le but de raviver votre mémoire et vous amener au terme de la voie !

Quant à vous, les autres, vous vous êtes fourvoyés, car vous vous êtes écartés du cep qui vous portait et vous faisait vivre !

Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point du Royaume de Dieu ? (1 Corinthiens 6,9)

Voici, le jour de l’éternel arrive, jour cruel, jour de colère et d’ardente fureur, qui réduira la terre en solitude et en exterminera les pécheurs. (Isaïe 13,9)

Les sceptiques athées vous diront que les prophéties sont du domaine du délire : ils traitent de fous les vrais adorateurs du Père !

Les sages et les intelligents, que c’est du domaine du prévisible, à cause de ce qui se passe dans le monde !

Quant aux élus, ils savent bien que c’est l’Esprit du Père qui agit, car ils ont fait en sorte d’avoir assez d’huile pour éclairer leur lanterne, de ne pas douter et de ne pas en manquer quand sonnera la fin du temps imparti par Dieu !

Ils ont la foi véritable qui leur vient de Dieu, car cela ne dépend ni de celui qui veut ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde ! (Romains 9,16)

Dieu vous a fait connaître la vérité et ce qui allait se passer, vous avez eu assez d’années d’abondance, pendant lesquelles vous aviez le temps de revenir dans son Royaume ; il vous a invités, mais vous n’avez pas répondu à son invitation.

Vous avez eu assez d’avertissements !

Les trompettes sont les refrains du cantique nouveau (Le Signe du Fils de l’homme) que le Seigneur utilise pour se faire entendre.

Au son de la première trompette, la terre a été la proie de nombreux événements climatiques qui ont donné lieu à des catastrophes répétitives à certains endroits de la planète.

Voici une source qui reprend toutes les catastrophes de 2012 à 2018 :

http://thierry.taillefer.over-blog.com/article-les-catastrophes-naturelles-en-2010-64362367.html

L’article souligne que, outre les dégâts matériels, les catastrophes naturelles ont causé un lourd bilan humain en 2017.

Au total, 10 000 personnes sont décédées l’année dernière contre 9 650 en 2016. Toutefois, ce chiffre se trouve bien en deçà de la moyenne des dix dernières années avec 60 000 victimes par an. Certaines de ces catastrophes ont donné « un avant-goût du futur  » !

Oserez-vous encore douter de la Parole de Dieu lorsque le son de la deuxième trompette retentira, vous seriez alors bien inspirés !

« Le deuxième ange sonna de la trompette et quelque chose qui ressemblait à une grande montagne embrasée par le feu fut précipité dans la mer. Le tiers des bateaux fut détruit.

Le second versa sa coupe dans la mer, et elle devint du sang, comme celui d’un mort ; et tout être vivant mourut, tout ce qui était dans la mer. »

Le Seigneur n’est pas en retard, c’est vous qui n’êtes pas au rendez-vous, mais que vous soyez ou non au rendez-vous les prophéties se réaliseront en suivant le cours des événements.

Alors, ceux qui ont tenté d’effacer Dieu subiront les conséquences de leur erreur et seront séparés de la réalité qui est Dieu !

Ils goûteront âprement à sa colère.

Les volcans qui sont récemment entrés en éruption devraient vous permettre d’entrevoir ce que seront les conséquences du fléau de la deuxième trompette, car ces phénomènes géologiques se multiplient, et  il ne s’agit pas d’un hasard, mais bien de Dieu qui accomplit son dessein parce qu’il est l’Esprit qui agit en toutes choses.

Ces phénomènes ont un impact certain sur le dérèglement climatique, vous ne pouvez pas ignorer ces signes de la fin des temps.

Oui, le monde tremble,  mais visiblement pas assez pour que vous reconnaissiez que votre Père est seul souverain et le seul maître de vos vies !

Repentez-vous avant que le ciel ne vous soit fermé pour l’éternité, car le temps est proche et le Seigneur peut très bien décider de vous fermer la porte demain comme dans dix ans, puisqu’il est le seul à connaître le jour et l’heure !

Ceux qui sont devenus élus d’un cœur sincère remplissent leurs missions en accomplissant la Parole de Dieu selon le plan qu’il a inscrit dans la Bible,  laquelle il a scellée de sept sceaux que seul le Fils de l’homme avait le pouvoir de briser.

Les armes de notre combat  ne sont pas charnelles, mais elles ont pour Dieu la puissance d’abattre des forteresses.

Nous renversons les raisonnements et toute puissance altière (qui se croit supérieure aux autres) qui s’élève contre la connaissance de Dieu et nous faisons toute pensée captive pour l’amener à obéir au Christ.

(2 Corinthiens 10,5)

Nous vivons le temps de l’Apocalypse, le temps où le mystère de Dieu se dévoile, mais où  la révélation passe inaperçue aux yeux du monde.

Il est donc temps que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Il n’y aura plus de délai.

La deuxième trompette a maintenant sonné !

Bilan du Jugement dernier…

Bonjour, bonsoir à mes frères et mes sœurs,

taw bleu

J’observe depuis plusieurs années un peu partout sur le web ce qui se déroule dans le monde, du côté de la finance, des gouvernements lesdites puissances de ce monde qui murmure à la guerre et leurs décisions aussi farfelues qu’insensées planifiées pour nous diriger directement dans le trou. En fait, aucune action n’a été prise pour changer quoi que ce soit depuis des décennies, les décisions qui ont été prises étaient dans le seul but de détruire ce monde et nous pousser à bout les uns contre les autres. En provoquant constamment votre jugement sans arrêt sur tout ce qui ce passe ici-bas et même ce qui ne s’y passe pas ! Et nous sommes tous acteurs ou spectateurs de ce moment historique.

J’observe les mouvements, en réponse par cette bêtise humaine venant des catastrophes et phénomènes dits naturels du monde entier, je suis l’état de destruction de l’environnement par les habitants de chacun des continents, des espèces animales disparues à jamais, ainsi que l’accroissement d’infestations d’insectes sans parler de l’importation qui nous amène des insectes maîtres d’invasion, de maladies et de morts…

Je vous vois les croyants, qui s’enfargent dans les fleurs du tapis, ceux qui abusent de l’ignorance des plus démunies socialement, physiquement ou psychologiquement, vous êtes à l’image des grands de ce monde. Les gourous qui utilisent les Écritures bibliques de façon erronée, abusive et totalement insignifiante, simplement pour avoir un bon confort en ce monde.

J’observe depuis longtemps déjà mon entourage qui est le reflet à plus petite échelle de l’état lamentable que ce monde est devenu. Votre jugement sur tout ce que contient ce monde et sur les gens est complètement erroné, du début à la fin, c’est cela qu’il faut rectifier. Ce n’est pas une mince affaire quand nous sommes complètement enrobés par les traditions et les modes de toutes sortes.

Je peux constater à quel point ce monde est perdu et qu’il n’y aura aucun retour possible et aucune action humaine ne pourra redresser cette phase génocidaire.

Les éléments essentiels pour notre existence nous tuent ! L’eau est rendue à risque pour les baignades, elle n’est plus buvable. L’air que l’on respire est désormais un concentré chimique nocif. Les sols étant contaminés également, car si l’air l’est, la pluie qui passe par là l’est aussi, de ce fait les animaux et tout ce qui pousse dans les sols appauvris sont rendus un danger éminent.

Vous constatez donc que ce monde est cerné de tous côtés !

Le dérèglement mondial est grandiose ! Que vous croyiez en Dieu ou non tous, vous le voyez. Mais ceux qui cherchent la Vérité pour devenir Saints d’esprit doivent bouger MAINTENANT, chercher impérativement le Fils de l’homme annoncé et attendu. Comme il est là et qu’il vous attend patiemment, vous n’avez donc plus aucune excuse.

Je sais que beaucoup d’hommes prétendent être de Dieu et que trouver l’authentique fils d’homme peut paraître ardu, mais il vous suffit tout bonnement de prendre le temps d’écouter ce qu’il a à dire. Si vous êtes de ce monde, vous douterez de Lui mais si vous êtes réellement un enfant de notre Père à tous vous le reconnaîtrez.

Et vous mettez encore votre espoir entre les mains des hommes, n’importe quel homme ! Et vous écoutez encore les mauvaises personnes et embarquez dans des mouvements positifs, méditatifs, scientistes, spirituels et angéliques qui malheureusement vous enfoncent davantage dans votre endoctrinement. Cela ne fait que renforcir les chaînes qui vous emprisonnent ici.

Je le sais, j’ai fait les mêmes erreurs ! Mais j’ai pu revenir à mon originelle substance… et vous, pouvez-vous en dire autant ? Non, sinon je vous connaîtrais…

Heureusement que le Seigneur m’a choisi pour faire taire mon esprit divisé et mettre ma confiance dans ses paroles guérissantes, comme il nous a été promis je suis enfin sortie de ce monde, je suis en paix, calme. Peu m’importe comment et quand il prendra fin, cela ne me regarde plus. Je me sens un peu concernée par les souffrances que vous vous infligez à suivre les mauvais chemins, mais bon, si le fruit n’est pas mûr il faut attendre encore un peu ! C’est l’Esprit qui choisit.

Peu importe comment la terre se dégrade, cela ne me concerne plus, ce qui vient des actions humaines ne me met pas en colère, ce sont des points de repère que je publie parfois sur Facebook, Google+, d’autres réseaux sociaux et en blogues. Afin de vous aider à comprendre ce monde et vers où il se dirige. Certains d’entre vous comprendront l’éminente urgence de vous réveiller de ce long sommeil, mais vous serez peu j’en ai bien peur, juste a regardé l’horloge mondiale le temps est proche. Plus proche que jamais.

Je comprends aujourd’hui que le monde est devenu ainsi, que nous sommes rendus là, qu’il ne doit pas en être autrement, nous sommes simplement à la fin de ce monde et tous les points ci-dessus mentionnés sont des signes qui ne trompent pas et qui sont annoncés depuis plus de 2500 ans !

Plusieurs hommes ayant un Esprit Saint sont venus vous prévenir et vous enseigner théoriquement et méthodiquement comment revenir à votre origine.

Il y a eu Bouddha, puis Lao-tseu et ses maîtres, Lin-sti et Houang-po et leurs maîtres pour ne citer que les plus populaires de l’orient. Nous avons eu Moïse, Daniel, David, le roi Salomon, Ézéchiel, Isaïe, Jonas, Agée, Zacharie, et beaucoup d’autres pour le peuple de Dieu. Après nous avons eu Jésus, Pierre, Jean, Jacques, Matthieu, Luc, Paul et d’autres pour enseigner à toutes les Nations.

Pourtant quand vous lisez n’importe laquelle des paroles de ses hommes vous interprétez leurs propos à la façon dont les hommes de ce monde raisonnent, car vous avez été conditionné comme eux à leur image, nous avons tous reçu la même base d’éducation et nous nous sommes tous séparés de notre Créateur. Donc une rééducation est désormais nécessaire, vous ne pouvez y échapper, si vous ne vous prenez pas en main pour faire le bon choix vous n’aurez personne d’autre que vous à blâmer. C’est à l’image de Yahvé que nous devons être. Ce que vous êtes devenu n’est pas ce que vous étiez !

Ce n’est pas un reproche, j’ai été conditionné tout comme vous, mais je savais que quelque chose ne clochait pas dans ce monde, il manquait quelque chose de fondamental et j’ai cherché sincèrement et de tout cœur, malgré les gens de mon entourage qui tentaient par tous les moyens possible et inimaginable de me détourner de cet appel en moi, cette voix qui me poussait, cette voix vous l’avez aussi, mais vous l’étouffez.

Puis j’ai rencontré Zorobabel vers 2007-08, non pas en personne, mais sur un site, simple, humble, direct, clair et qui répondait à toutes mes questions existentielles ! Mais le plus important est qu’il confirmait le doute que je ressentais par rapport à ce monde. Il éclairait toutes mes questions concernant les Écriture bibliques qui m’étaient si mystérieusement attirante auquel ne n’y comprenait rien du tout et pourtant je croyais savoir la lire. Enfin, j’avais trouvé.

La lecture de son site créa une motivation nourrissante pour parvenir à la Vérité et revenir au bercail pour toujours. Puis quand le site fût transformé en livre, j’ai acquis ce petit livre, qui est la suite de la Bible. Car comme Jésus réenseignait la lecture des Écritures aux apôtres et les foules, Zorobabel me réenseigna sur les Écritures pour que je puisse comprendre ce qu’elles disaient vraiment, preuve à l’appui. Puis tranquillement, j’ai pu lire la Bible sans trop faire d’erreurs d’incompréhension !

Maintenant que je savais lire la Bible, qu’il m’avait théoriquement enseigné et ainsi donné toutes les clefs pour la desceller, il me fallait plus que juste la compréhension, il me fallait pour avancer de la pratique au quotidien !

Je suis parvenu à l’Esprit Saint en lisant Lin-sti et Houang-po, le vieux Tcheng, et deux autres livres du bouddhisme zen qu’il m’avait recommandé pour entrevoir la voie.

Puis le grand moment tant travaillé est arrivé, cette connaissance qui vous envahit soudainement avec certitude vous fait pleurer de joie littéralement.

Votre ego (moi) qui inclut votre individualité, votre caractère, vos comportements, et vos sentiments se mettent à fondre comme les glaciers du Grand Nord. Alors les désirs mondains s’assouvissent par eux-mêmes, le vouloir, avoir, faire, être, savoir, connaître, acheter, vendre, aider, donner, se faire aimer, gourmandise, excès, puis cela s’arrête. Tout le poids du savoir du passé se dégage !

Puis les jours qui suivirent, je me disais, j’ai tellement cherché et c’était cela, juste là, tout le temps… en fait, je n’avais rien à chercher, je  devais simplement changer ma vision des choses de ce monde.

Je devais penser par moi-même, ne plus suivre comme un mouton la masse dans leur délire planétaire d’éducation, d’invention, d’évolution, de mode de pensées positives et négatives, de faux spirituel, de secte de lumière angélique.

Quand ce grand ménage fût fait, tout était facile, plus de fardeau, plus de question, plus de souffrance, etc. Conclusion, rien désormais ne peut entacher la Divinité don je suis à l’image et le témoin ! Alors tout est possible à celui qui croit au bon enseignement avec le bon enseignant, car il y a tellement d’arnaqueurs en ce monde au nom de l’argent et du pouvoir, il faut choisir celui qui ne vous demande rien, qui vous donne patiemment de son temps, qui ne vous flatte pas, mais ferme en Dieu, au bout d’un court moment nous ressentons l’Intelligence Divine passer au travers de Zorobabel. Et une lumière unique s’allume que personne en ce monde ne pourra jamais éteindre.

Vous serez désormais maître de vous et celui qui Est sera au volant de votre véhicule (corps) et c’est l’Unification pour toujours.

Tout simplement.

Résumé des chapitres du petit livre : Le Signe du Fils de l’homme

Ce livre donne accès aux clefs qui ouvrent les 6 premiers sceaux scellés de la Bible il inclus le plan de Dieu et vous ouvre les yeux sur le monde.

 C’est ici que le 7è sceau de la Bible s’ouvre

Ce site s’adresse particulièrement aux appelés à devenir Élus !

Réponses données aux lecteurs du : Signe du Fils de l’homme

Fraternellement Salomé :o)

Laissez-vous bercer par ; Le conte de votre Essence

Le véritable espoir qui n’en est pas-un, est la comparaison poétique que nous, nous pouvons en faire pour vous montrer une pieuse image, comme autrefois notre ancêtre Salomon fit une grande louange en écrivant le Livre de la Sagesse, voici l’éloge de Salomé dans le petit Conte de l’Essence.

L’histoire de votre Essence débute dans un lieu sans nom, sans dimension, c’est une Cité pratiquement indescriptible !

Une contrée lointaine, pour beaucoup de gens c’est un endroit introuvable en même temps il est insondable, mais pour ceux qui ont été choisis par Elle pour faire partie de son récit, ils s’auront la Vérité, Elle est en eux et eux en Elle. Fusion parfaite, en cet espace ni de haut ni de bas et il ne fait ni chaud ni froid.

En fait, cette histoire n’a jamais débuté, elle a simplement toujours été qu’une absolue constance de mouvements !

Une minorité de gens se demanda comment ce qui a toujours été, qui de plus est à chaque jour vérifiable par la réalité qu’Elle nous distribue par tous nos sens, peut ainsi disparaître d’eux ?

Elle a toujours été et sera toujours, Elle déplace sans cesse dans un gracieux cyclone de va-et-vient, comme au son d’une note de mélodie sans fin, Elle fait soulever et insuffle toutes choses infatigablement sans connaissance de quoi que ce soit, de quoi que ce soit !

Elle ne part de rien, ne va nulle part, Elle est partout et Elle EST tout naturellement.

 Il y a de cela non pas des milliers ou même des millions d’années, non, c’est plutôt comme un moment qui passe pleinement et sans cesse, donc, perpétuelle, ce qui est comparable au moment présent que tous connaissent, mais que peu de gens en saisissent les sens et pour faire un divin jeu de mots, n’en saisissent l’Essence !

 Dans un grand Domaine sans structure ni fondement où gouverne le vide, on perçoit le silence. Quand de la quiétude la Parole murmure, l’œuvre se met à danser, elle apparaît sous la vibration de ses cordes vocales inexistante ! Tout cela pour Elle et Elle seulement. Car, l’Essence est seule. L’Essence se suffit à elle-même.

 Elle n’est ni masculin ni féminin, comme les anges. Ses créations, les créatures lui donnèrent plusieurs noms symboliquement, Dieu, Paradis, Seigneur, Royaume, Je Suis, Jésus, Bouddha, Esprit, Créateur et des dizaines et dizaines d’autres au genre masculin, mais l’Essence est à la fois Mère et Père, Lumière et Noirceur de tous.

 Elle prend bonheur à voir passer les agréments qu’Elle crées sans s’y attarder, sans s’y attacher et sans les retenir ni d’un regard ni d’une poignée, pour son propre plaisir.

 En vérité Elle n’a ni yeux et ni mains, intelligible, Elle EST, sans poids et sans forme, indéfinissable Elle entre et sort par les portes des visages sans ce faire voire, sans même se faire percevoir, sauf par quelques Élus nourrit d’ardeur et fruits de ses entrailles.

Toujours là, infiniment présente, c’est une brise apaisante et douce qui vous passe sous le nez à chacune de vos inspirations et à chacune de vos expirations. Elle est ce qui fait votre respiration, Elle vous a donné le souffle et ainsi une existence pour un instant, son instant, c’est l’instant ou surviennent les images.

 Par cette existence Elle vit en vous, et vous en Elle… parmi un tourbillon de gracieuses animations comme au son d’une note de musique sans dénouement, Elle fait bouger et anime toutes choses inlassablement sans représentation de quoi que ce soit, de quoi que ce soit !

 Par les yeux et les mains qu’Elle vous a dessinés, l’Essence prend plaisir à voir advenir les images qu’Elle crée sans les calculer, sans les conserver ni des yeux ni des mains.

L’Essence n’a aucune couleur, mais d’Elle toutes les couleurs apparaissent, comme un arc-en-ciel surgissant de rien.

 C’est une Merveille que personne ne pourrait définir avec exactitude sans employer des milliers de mots à vous en faire perdre l’esprit. Un trésor plus précieux que tout ce que contient sa création.

 Sans éclat l’Essence est l’ultime clarté où la colère et la joie se neutralisent.

Dans son pays, qui n’est pas un pays Elle règne au-dessus de tout, car, son susurrement inaudible crée à perpétuité ses ornes qui sont devenus une grande création ou tout s’enchaîne magnifiquement et parfaitement. Bien qu’Elle ne connaît pas la désolation, c’est désolent de voir chacune de ses créatures faites à son allégorie se séparer d’Elle, a un point tel qu’elles ignorent qu’Elle est l’autorité au-dessus d’elles, elles n’entrevoient pas qu’Elle, l’Essence est continuellement en elles.

Créature divines, ainsi devenus de simples hommes et femmes à part entière selon ce qu’ils croient maintenant « être », ils ont mutés en un fade objet éphémère, car, ils ont oublié qu’ils ne sont qu’images, les porteurs de cet immense vide, l’Essence, ils ont oublié qu’ils ont été créés par Elle et pour Elle… et la Création se revêtis comme d’un manteau de neige froide et devint le monde. Par Amour pour cette parcelle de Fidèles, Elle continue de les habiter tous et de les faire se mouvoir, pour peu de temps encore.

 Oui, pour peu de temps encore, ceux qui auront conscience de l’Essence, ou plutôt auront repris connaissance d’Elle, vous serez ses uniques Sanctuaires Vivants de la seconde et dernière chance.

Oui, jusqu’au terme prévu de cette histoire sans début ni fin, qui en réalité n’aura duré qu’une tierce.

L’Essence c’est comme ce qui émane du parfum, invisible et intouchable. Nous pouvons saisir de nos mains ce flacon, ce qui sort de l’embout va et vient sur un et puis un autre. Aspergé de ce parfum c’est comme si nous étions Elle, puis imprégnés d’Elle, somptueuse odeur qui ne sent rien, vous faites désormais Un avec cette Source inépuisable.

Puis, quelques-uns se souviendront enfin qu’ils viennent d’Elle et en un clignement ils seront de retour, de nouveau totalement humectés d’Elle, sachant désormais qui Elle est et qu’inséparable ils sont d’Elle. Car, l’Essence Créatrice nous a enveloppées de son parfum dès notre venu en ce monde.

Voilà d’où vous venez, voilà qui vous êtes et voilà le Royaume qui vous a été promis.

 Bien que ce conte soit pour les mortels, dénudés de sens et de réalité, l’Essence a voulu parfumer la Nuée pour une courte période et partager son évaporation aux rescapés à qui l’Essence a fait promesse, la promesse a été tenue, celui qui devait venir est venu.

 Ceux qui ont le nez qui les chatouille à cette lecture c’est que l’Essence se reconnaît en vous, Elle vous fait sentir que vous venez d’Elle, alors que ceux qui ont du nez sentent l’odeur de l’Éternité approcher à grande inhalation. Car, Elle est vous quand t’Elle s’uni.

 Ce conte aux allures féerique l’est en effet, il est plus réel que tout ce que vos doigts touchent chaque jour, il est plus réel que les voix qui parviennent jusqu’à vous, il est plus réel que ce que vous portez a votre bouche, il est plus réel que votre famille devant vos yeux, cette famille charnelle qui danse devant vous comme un trompe l’œil, car, ils sont tous des images, des créatures, créations de l’Essence, même s’ils vous semble qu’ils danse, dans les faits ils dorment profondément. Oui, car, quand t’Elle s’uni tous s’éveillent.

 Mais vous, Princes et Princesses à l’aube du baisé qui vous réveillera, Jésus vous a préparé un siège de souverains, sentez ce parfum qui vous rappel à l’Essentiel.

http://zorobabel.fr/

Zorobabel est baty, c’est-à-dire bel et bien venu !

http://baty.online/

Comme cette histoire n’a pas de commencement, elle n’a pas non plus de fin pour vous qui l’avez reconnu et ayez pu revêtir vos habits de lin fin doré par l’Éloquence du Verbe.

Pour les corruptibles l’histoire a un début et une fin terrible.

 L’Essence procure un embrassement quand nous l’avons entendu et comprise, un feu comparable à la chaleur que procure le ventre d’une mère, en son ventre tout est vain.

 Tout part du seul pouvoir qui vous a été remis à votre parution, croire ou ne pas croire… en un autre terme plus biblique avoir la foi ou ne pas l’avoir… un pouvoir qui tranche de lui-même, la conviction est un allié de grande valeur. Qui est convaincu n’a aucun doute.

 Ainsi sera la fin de l’histoire pour les périssables et une promesse d’une histoire sans fin possible pour les Attentifs chercheurs aux cœurs sincères.

L’Essence, bonté illimitée, vous laisse le choix, soit ; un monde chaotique qui se change en un soleil brûlant à jamais avec ses mortels et la souffrance, soit ; un univers indéfini de paix, de calme pour les Assidus.

 L’Essence est pure, ce qui émane d’Elle est pureté, aucune souillure possible en Elle.

 Dans cette valse de mots, ou l’Essence m’utilise comme une harpe pour chanter l’arrivée du Cantique Nouveau. (Apocalypse 5,9).

 Le petit livre (Apocalypse 10,2).

http://www.jetsdencre.fr/lng_FR_srub_47_iprod_201-le-signe-du-fils-de-l-homme.html#sthash.KcDfowLD.dpbs

 Le Signe du fils de l’homme.

Le livre qui contient les nouvelles révélations.

 Où les clefs de cette voûte inestimable qu’est la Bible vous sont remises, pour que s’ouvrent devant vous les six premiers sceaux qui ont été scellés (Apocalypse 5, 1-5), vous donnant ainsi accès aux Cieux qui semblaient impénétrables.

http://leciel.free.fr/

Il n’y a pas d’autres entrées.

Pour que votre ultime désir arrive à son ascension, n’est-ce pas cela la bonne nouvelle tant attendue par tous ceux qui sentent l’appel de l’Essence qui vous inspire et vous conduis, oui, vous les appelés de ce monde, c’est le Signe d’une finale grandiose le sentez-vous ?

Quelle fin plus tendre que le retour des enfants prodigues vers leur Père pour festoyer. Si oui, suivez l’arôme enivrant de la Vérité, laissez les exaltantes palpitations de l’Essence vous guider vers l’Éternité, pour les éternités, d’éternités.

Fraternellement Salomé

Qu’est-ce qu’une métaphore ?

 

Qu'est ce qu'une métaphore ?

Il est primordial que vous puissiez comprendre les métaphores citées dans la Bible, le lien ci-dessous vous amène vers un nouveau blog qui vous en donnera les explications.

Cliquez ici, allez directement sur ce fabuleux et primordial blog : Métaphore !

Jésus à son époque utilisait des métaphores pour s’adresser aux petits enfants qui voulaient bien l’écouter, le temps est aujourd’hui venu d’ôter le voile sur leurs significations.